LA TERRASSE

Publié le par PAPESSA

 

Logo-Terrasse.png

Avignon en scène 2010

 

 

 

"En 2040, il reste seulement 20 millions de catholiques, et ils élisent à la tête de l’Eglise un pape bien singulier : c’est une femme ! Elle prononce là son homélie d’intronisation.

Esther Vilar a écrit La papesse américaine que Robert Poudérou a adaptée pour la scène. En fait d’homélie, le personnage incarné par Nathalie Mann prononce en réalité un discours sponsorisé par une compagnie d’assurance et une banque. Car La Papesse américaine est un pamphlet féministe de l’auteure allemande qui s’attaque ici à la religion et donne à repenser la place des femmes en son sein. Comment une femme pourrait-elle devenir papesse dans un futur finalement pas si lointain ? Et de surcroît, si celle-ci déclare Jésus athée, à la raison qu’un croyant n’aurait jamais osé se proclamer Fils de Dieu ! Ce monologue iconoclaste donne à penser que l’impossible ne le serait pas tant, dans une sobre mise en scène que Thierry Harcourt met au service du texte et de la comédienne."

 

Publié dans PRESSE AVIGNON 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article